Malgré les promesses, le système de santé britannique malade de sous-financement