Covid: l’OMS utilise les lettres grecques pour nommer les variants