Au milieu des gangs, le travail de MSF vital pour la majorité pauvre d’Haïti