Au “vaccinodrome” de Bordeaux, les heureux vaccinés voient le “bout du tunnel”